"Aleph" de Paulo Coelho

Publié le par angelebb

images[4] (5)

Partenariat grâce à Hérisson08

.
.
Titre - Aleph
Auteur - Paulo Coelho
Editeur-  imagesCAYTIEK7
Date de parution- Octobre 2011
Broché- 307 pages
Genre- Contemporain / Religion
Prix - 19 euros
.
.
.

Deux mots de l'histoire
.
A presque 60 ans, Paulo Coelho est à un tournant de sa vie. Ne parvenant pas à atteindre les aspirations spirituelles fixées, il entreprend et organise un voyage inopiné au sein du Transsibérien qui traverse la Russie de Moscou à Vladivostok. Perturbé par sa situation, va-t-il pendant ses 9288 km de trajet être "roi de son royaume"?
.
.
Mon avis
.
J'avais déjà lu de l'auteur "Le Zahir" il y a bien longtemps et c'était un livre que j'avais beaucoup apprécié, donc mon hésitation ne fut pas longue pour le partenariat de Melle hérisson!  
"Aleph" n'est pas un roman de fiction. Dans ce livre, l'auteur se raconte et se cherche.
Tourné vers la spiritualité, le thème chèr à Paulo Coelho, je ne peux donner mon avis sans me dévoiler un tant soit peu!
.
La réincarnation est le principal sujet abordé. 
L'auteur nous "enseigne" à travers son histoire les causes à effets des vies passées, comment il parvient à obtenir le bon moment et le bon endroit (l'Aleph) pour parvenir à les revivre.
Hanté par son passé, il y cherche une réponse pendant son voyage et cette situation à tendance à revenir trop souvent. Je ne crois pas en la réincarnation et au vue de ma position, ces passages là ne m'ont pas spécialement intérressé, c'était flou et également absurde.
.
L'auteur à également un rapport très particulier avec l'espace et le temps qui m'ont géné. Le temps n'existerai pas et on serai en perpétuel mouvement entre plusieurs "univers parallèles", à vivre plusieurs vies en même temps, à plusieurs époques mais pas aux mêmes endroits . Et bien moi, je me dis que peut être je suis trop terre à terre mais j'ai quand même du mal à  croire cette affirmation!!!
Je ne dis pas que je crois en rien, vous les dire serai bien trop personnel, mais j'ai été en décalage tout au long du roman par rapport à l'auteur.
Alors certes, je n'est pas son enseignement spirituel et je passe peut être à côté de ce livre mais au final, la quête de l'auteur m'est apparue comme complètement abhérante.
.
En conclusion, ce fut une lecture longue et fastidieuse où j'ai été réceptive à très peu de passages.
Un livre difficile à terminer!
.
.
Extraits (criants de vérités)
.
p.60-61
"Chaque jour qui passe, je vois que le long voyage produit l'effet désiré. J. avait raison. Je me laissais empoisonner lentement par la routine; les bains nettoyaient la peau, les repas servaient à alimenter mon corps, les promenades n'avaient d'autre objectif que d'éviter des problèmes cardiaques.
Maintenant les choses changent, imperceptiblement mais elles changent. Les repas sont des moments où je peux honorer la présence et les conseils de mes amis, les promenades sont redevenues une méditation sur le moment présnet, et le bruit de l'eau dans mes oreilles (il prend une douche) impose silence à ma pensée, me tranquilise et me fait redécouvrir que ce sont les petits gestes quotidiens qui nous rapprochent de Dieu - du moment que je sais accorder à chacun d'eux la valeur qu'il mérite."
.
p.78
"Vivre c'est expérimenter, et non penser au sens de la vie. Il est évident que tout le monde n'a pas besoin de traverser l'Asie ou de marcher sur le chemin de Sint-Jacques. J'ai connu un abbé en Autriche qui ne sortait presque jamais du monastère de Melk, et pourtant il comprenait le monde bien mieux que beaucoup de voyageurs que j'ai rencontrés.J'ai un ami qui a fait de grandes révélations spirituelles pendant qu'il regardait ses enfants dormir."
.

Mon ressenti 5/10
.
Entre dans le challenge 1% de la rentrée littéraire de Hérisson08 que je remercie pour ce partenariat ainsi que les éditions Flammarion.
.
RL2011b[1]
 
 
 
     
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article