"Jusqu'à la folie" de Jesse Kellerman

Publié le par angelebb

images[3] (2)

Partenariat livraddict logo big[1]

.

.

Titre - Jusqu'à la folie

Auteur - Jesse Kellerman
Editeur- 24df131edd341f8c9dff59b40d90f[1]
.
Date de parution- Octobre 2011
Broché- 376 pages
Genre- Policier
Prix - 22,50 euros
.
   
 

Mon avis
.
Jonah Stem, étudiant en médecine et vivant à New-York se retrouve bien malgré lui pris dans un engrenage infernal où il est accusé de meurtre.
S'agit-il d'un cas de légitime défense ou pas?
Au sein de cette tourmante apparaît Eve, jeune et jolie. Instable et hypothétiquement dangereuse, n'est-il pas sa vie en danger en la fréquentant?
Jusqu'où la folie va-t-elle s'installer dans sa vie?
.
.
Deuxième opus policier après "Les visages", Jesse Kellerman nous immisce cette fois-ci dans l'univers de la médecine.
Tout comme son premier roman qui avait pour référence le monde de l'art, celui-ci nous emmène dans l'hôpital de Manhattan avec beaucoup de descriptions ayant des termes techniques et médicaux propres au domaine, ce qui m'a géné. Car mes études n'étant pas de ce domaine, je me suis sentie à plusieurs reprises perdue et lassée par ces renseignements.
De plus, à mon goût, ils ont trop occultés le fil conducteur de l'histoire!
L'histoire d'ailleur dont je ressors assez mitigé!
Le fond n'est pas assez exploité. On a un roman qui traîne en longueur, une intrigue qui tarde à se mettre en place, des policiers absents tout le long.
.
Classé dans le genre policier, je n'est pas trouvé l'action très prenante. Tout le long du roman, je me disais "Bon c'est le moment" (où il va enfin se passer quelque chose...) et bien non, pas de rebondissements.
Des jours de la vie de Jonah où il ne se passe pas grand chose, pleins de passages inutiles à l'histoire.
 
Je reste sur ma fin avec ce roman qui ne m'a pas fait ressentir l'adrénaline commune au genre policier!
.

Je remercie tout de même Livraddict mais également les Editions des 2 Terres   pour ce partenariat.
.
Mon ressenti 6/10
 
Entre dans le challenge de Hérisson08.
.
RL2011b[1]
   
 

Commenter cet article

Soundandfury 19/10/2011 16:04


Je te rejoins sur l'impression générale (aucun intérêt...) sauf pour ce qui est des termes médicaux. Je n'ai pas remarqué spécialement leur abondance... Et puis heureusement qu'il y avait ces
passages là pour changer de la monotonie de ce qui aurait dû être le fil conducteur du thriller et qui, passé la première surprise, m'a vite ennuyée.