"La dame du Nil" de Pauline Gedge

Publié le par angelebb

images[9]-copie-1Issu de ma Palimages[10]

*
*
Titre - La dame du Nil
Auteur - Pauline Gegde
Editions- Le livre du mois
Date de parution- 1980
Broché- 403 pages
Genre- Historique
Sorti en poche
*
*
*

Deux mots de l'histoire...
*
Ce roman retrace le destin incroyable d'Hatchepsout, fille de Touthmôsis premier.
Première femme pharaon à avoir gouvernée, elle reignera sur l'Egypte qu'elle adore avec une détermination sans pareil et un amour pour son pays inebranlable, apportant  prospérité et paix envers son peuple.
 
Mon avis...
*
Etant fascinée par l'époque de l'Egypte ancienne, c'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans ce livre.
 
J'ai adoré Hatchepsout qui avec une force et un courage inébranlable se isse au sommet du pouvoir envers et contre ses nombreux ennemis. Ses qualités ne manquent pas; tout autant soldat amenant ses troupes au combat que femme aimante, guerrière et courageuse et n'ayant peur de personne,  elle gouvernera au sein de son palais d'une main de fer! Légitimant son trône aux yeux de tous, ne pensant qu'au bien être de son peuple et à la prospérité de son pays.
Son histoire d'amour prouve sa grande sensibilité d'âme.
 
Au niveau de l'histoire, le récit retrace la vie d'Hatchepsout depuis sa tendre enfance jusqu'à la fin de son règne.
 
L'auteure offre une écriture fluide qui m'a plongé au coeur de l'histoire des pharaons. L'histoire fut passionnante tout autant que les personnages en faisant une lecture vraiment plaisante!
Je ne connaissais pas cette auteure et j'ai vraiment très envie de me replonger dans un de ces romans!
Celui-ci ne fut pas un coup de coeur, il en aura fallut de peu!
 
Extrait...
*
p.17
" Dès sa plus tendre enfance, les gens la vénéraient, elle, la fille du Dieu, et aujourd'hui, à dix ans, le sentiment de son destin lui apportait l'assurance naturelle de la légitimité de son univers. Il y avait le roi: son père, le dieu. Il y avait sa mère, l'Epouse Divine. Il y avait Néférou-Khébit, sa soeur, et aussi Touthmôsis, son demi-frère. Et enfin, il y avait le peuple, n'existant que pour l'adorer, et la merveilleuse Egypte qui s'étendait ai pied des murs imposants du palais, terre qu'elle n'avait jamais vu mais qui l'entourait de toutes parts et l'impressionnait fortement."
 
Mon ressenti 9/10.
Livre lu dans le cadre du challenge "Livra'deux pour pal'Addict" et proposé par reveline!
Sa critique sur le livre choisi parmis ceux que je lui ait proposé par içi!
challenge3[1] 

Publié dans J'ai beaucoup aimé

Commenter cet article