Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé

Publié le par angelebb

images-3--copie-1.jpg

Issu de ma PAL images[10]

.
.
Titre - Le soleil des Scorta
Auteur - Laurent Gaudé
Editeur - J'ai lu
Date de 1ère parution en France - août 2004
Broché - 249 pages
Genre - Contemporain
Prix - 5,60 euros
.
"Le soleil des Scorta" a remporté le Goncourt 2004.
.

.
Mon avis
.
Roman raconté entre passé et présent à travers les confessions de Carmela, doyenne de la lignée des Scorta.
L'Italie y est raconté de façon magique, on sent "vivre" ce petit village, Montepuccio à travers ses habitants, on ressent la moiteur envahissante, le silence des après-midi d'été...
.
La lignée des Scorta dont le personnage principale, Carmela, par résignation ou par besoins/amour de cette terre, vivent dans cette pesanteur, dans ce village où finalement partir ne consiste au final qu'à y revenir!
.  
C'est un livre intimiste et je me suis sentie auprès d'eux pendant 3 générations. Tout y est décrit avec une telle perfection que l'on ne peut que y être! Dans cette Italie arrassante, à côté de cette famille (comme tout le monde) où se mèle beaucoup de malheur, de peine et de malchance. Mais malgrè tout, plus que tout, ils ont tous cette force extraordinaire dès lors qu'ils sont ensemble, cette force incroyable d'attaquer la vie!!! Les quelques moments de joie sont gravés dans tout un chacuns pour l'éternité, sans illusions et sans passer à côté!!! Les liens du sang et de la terre sont puissamment décrits et ceci fait avancer et évoluer les protagonistes.
.
Rien à redire sur l'histoire (magnifique) qui est une ôde à la vie, ni sur l'écriture de l'auteur (intime à travers Carmela).
Je ne connaissais pas Laurent Gaudé, et ce livre fut pour conclure, un gros, méga coup de coeur.
J'ai tellement adoré...que je l'ai acheté!!!imagesCAAENWMF
 
    
 
   
    
 
Extraits
.
p.11
"La chaleur du soleil semblait fendre la terre. Pas un souffle de vent ne faisait frémir les oliviers. Tout était immobile. Le parfum des collines s'était évanoui. La pierre gémissait de chaleur. Le mois d'Août pesait sur le massif du Gargano (massif dans la région des Pouilles, au sud de l'Italie) avec l'assurance d'un seigneur. Il était impossible de croire qu'en ces terres, un jour, il avait pu pleuvoir. Que de l'eau ait irrigué les champs et abreuvé les oliviers. Impossible de croire qu'une vie animale ou végétale ait pu trouver (sous ce ciel sec) de quoi se nourrir. Il était deux heures de l'après-midi, et la terre était condamnée à brûler."
.
p.150
"Et comme Elia ne comprenait pas, il lui fit signe de rentrer, lui servit à boire et lui expliqua.
" Il fait trop beau. Depuis un mois, le soleil tape. Il était impossible que tu partes. Lorsque le soleil règne dans le ciel, à faire claquer les pierres, il n'y a rien à faire. Nous l'aimons trop cette terre. Elle n'offre rien, elle est plus pauvre que nous, mais lorsque le soleil la chauffe, aucun d'entre nous ne peut la quitter. Nous sommes nés du soleil, Elia. Sa chaleur, nous l'avons en nous. D'aussi loin que nos corps se souviennent, il était là, réchauffant nos peaux de nourrissons. Et nous ne cessons de la manger, de le croquer à pleines dents. Il est là, dans les fruits que nous mangeons. Les pèches. Les olives. Les oranges. C'est son parfum. Avec l'huile que nous buvons, il coule dans nos gorges. Il est en nous. Nous sommes les mangeurs de soleil. Je savais que tu ne partirais pas. S'il avait plu ces derniers jours, peut-être, oui. Mais là, c'est impossible.""

Mon ressenti 10/10. 
.
Livre lu dans le cadre du challenge "un mot, des titres" de Calypso!!!
.
Durant celle-ci, beaucoup de participants ont choisi ce livre, voici les chroniques de Claudialucia, Reveline, Lasardine, Félina, Juliah et Calypso !
.
Il y a eu beaucoup de beaux billets et certains m'ont donné envie de lire leur livre
   
.
Challenge que je renouvelle bien évidemment...
Pour la troisième session...le mot tiré au sort est...NUIT!!!
.
.
Un-mot-des-titres[1]

Logo Livraddict

 

 

 

 

 

 

Publié dans Coup de coeur

Commenter cet article

unchocolatdansmonroman 15/03/2013 11:02

comme toi j'ai adoré ce roman que je ne cesse de recommander ;) Bienvenue dans le challenge, il reste encore beaucoup à découvrir !

Mypianocanta 01/09/2011 17:26


je n’avais pas été emballé par le résumé mais au vu de vos avis je vais certainement l'emprunter à la bibliothèque :)


angelebb 01/09/2011 17:31



Je ne lit jamais les 4ème de couverture et surtout pas avant de lire un livre!


Je fait toujours à l'instinct



lasardine 01/09/2011 16:30


magnifique, grandiose, une révélation pour moi et il me tarde de lire d'autres titres de Gaudé!!!


Sara 01/09/2011 15:33


Décidément, un livre que je dois lire ! Voilà un bel avis que le tien :-)


angelebb 01/09/2011 15:52



Oh oui n'hésite pas, les yeux fermés!!!


Merci pour ton compliment


ps - le tien été très beau également, d'ailleur j'ai envie de livre celui que tu as choisi...



Felina 01/09/2011 12:40


Pour moi c'est aussi un coup de cœur. Je me demande si il représentera le livre le plus choisi pour cette session? Est-ce que tu vas lire d'autres romans de cet auteur?


angelebb 01/09/2011 13:54



Ah oui quel succès


C'est un auteur que je veux découvrir alors oui je lirais ses autres romans!!!


D'ailleur, pour le nouveau mot de la session prochaine (nuit), un de ses romans convient..."la nuit du Mozambique"...Prendra...prndra pas!!!