"Ephémère- le dernier jardin" de Lauren DeStefano

Publié le par angelebb

imagesCACX15D9
Issu de ma Palimages[10]
.
.
Titre - Ephémère - le dernier jardin
Auteur - Lauren DeStefano
Editeur- Castelmore
Date de parution- Août 2011
Broché- 350 pages
Genre- Jeunesse
Prix - 12,90 euros
.
.
.

Mon avis
.
.
Le monde est plongé dans le chaos où l'espérance de vie humaine est réduite à 20 ans pour les femmes et 25 ans pour les hommes.
Rhine, 16 ans, se retrouve comme beaucoup de jeunes filles enlevée. Elle est emmenée dans un manoir magnifique où rien ne manque, elle est mariée à Linden, beau et riche architecte.
Rien ne lui manquera plus jamais et pourtant sa liberté à jamais perdue va devenir sa principale obsession!
.
.
Je m'essaye depuis peu aux romans jeunesses et c'est la première fois que mon ressenti est aussi agréable!
Pas d'ennui, pas de fin devinée trop à l'avance!
De premier abord déjà, la couverture est très réussit, mais cela ne fait pas tout!!!
Ouvrons les premières pages, lisons ... et la lecture fluide et agréable de cette jeune auteure m'emmene dans un univers que j'ai beaucoup apprécié, dit dystopique.
Une histoire qui a su me captiver du début à la fin, me surprendre avec ses nombreux rebondissements, je me suis attendue à tout aux fils des pages et s'en fut très plaisant!
.
Rhine est vraiment une héroïne entraînante et captivante, combative également!
Avec ses deux soeurs épouses, trois caractères différents sont mis en avant.
Dans un environnement factice et éphémère, j'ai apprécié que l'auteure rende ses personnages principaux aussi humains!
Au final, je me suis attaché à toutes les trois avec leurs qualités et leurs défauts!
La fin éveille bien évidement ma curiosité, et la sortie du tome 2 va être longue à attendre!
C'est quand déjà?
.
En conclusion, ce fut pour moi une lecture coup de coeur car pour un roman jeunesse, il a su me surprendre!
J'ai adoré ce roman, cet univers bien particulier, les personnages!
 
Extraits
 
p.18
" Je m'assois péniblement et saisit la tasse. Je la tiens près de mon visage et inspire la vapeur par les narines. J'ai du mal à ne pas éclater en sanglots. Le gerçon doit comprendre que je commence à ressentir le contrecoup de ce qui m'est arrivé. Il doit sentir que je suis sur le point de faire quelque chose de théâtral -me mettre à pleurer ou essayer de me jeter par la fenêtre comme cette autre fille-, car il se dirige déjà vers la porte.
Calmement, sans se retourner, il me laisse à mon chagrin. Mais au lieu de pleurer, quand j'enfouis mon visage dans l'oreiller, je pousse un cri horrible, primal.
Un cri dont je ne me serais pas crue capable. L'expression d'une rage que je n'avais jamais éprouvée auparavant."
.

Mon ressenti 10/10  imagesCAAENWMF
 
 
 
 

Publié dans Coup de coeur

Commenter cet article

Eloo 28/01/2012 10:21

La couverture à elle seule donne envie de lire ce roman, c'est à peine si on jeterait un coup d'oeil au résumé. Et pour notre plus grand plaisir, le contenu est à la hauteur de son emballage! Un
premier tome vraiment réussi...

[ Pour lire ma chronique en entier : http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=773843&pid=23237996 ]